55 Lille - Wattignies - Seclin, la dernière trace des années 80




Billet publié le lundi 16 février 2015 par Webmaster et lu par 2013 internautes

Les mises en service du métro entre 1989 et 2000 puis les récents plans de renforcement du réseau bus ont eu raison du réseau crée en 1983 lors de l’ouverture de la ligne 1 du métro. Malgré cela, il subsiste une ligne qui a peu changé en 31 ans. Peu de changements de parcours, un prolongement, une déviation, c’est tout ce qui anima la vie paisible de la ligne 55 Lille - Wattignies - Seclin. En voici l’historique.

Avant la mise en service du métro, le secteur plus tard desservi par la 55 était parcouru par 2 lignes urbaines (3 et 11), 1 ligne suburbaine (13) et diverses lignes interurbaines de la STRV et de la CFIT continuant bien au-delà des frontières de la Communauté Urbaine de Lille.


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

La ligne 3 datait de 1962, année de suppression du tramway C Wambrechies (Mairie) - Lille - Wattignies (Amiteuse). La ligne 3 reprenait quasi exactement le trajet de l’ancien tramway C, enrichi d’un prolongement jusque Quesnoy-sur-Deule, au nord, et d’une branche jusque Faches, au sud. La ligne 3 connut diverses légères modifications durant les années 70 pour desservir les quartiers naissant de Wattignies et pour irriguer des zones industrielles de Marquette et Seclin. Si bien que la ligne 3 était devenue une très longue ligne traversant une bonne partie des banlieues au Nord et au Sud de Lille.


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

La ligne 11 était une sorte de Corolle avant l’heure. Elle fut créée dans les années 70 pour relier entre elles les villes de l’Ouest de Lille. Elle assurait le parcours Ronchin (Cerf, Destoop) - Faches (PN) - Wattignies (Blanc-Riez) - Lille (Cité Hospitalière) - Loos (Mairie) - Lomme (Marais, Mont à Camp) - Lambersart (Bourg, Canon d’Or). Cette ligne était exploitée en trajet complet et en trajet partiel avec comme terminus central la Cité Hospitalière.
La ligne 13 était exploitée par la CGIT sous la forme d’une desserte suburbaine. Son terminus se situait d’ailleurs à la gare routière de Lille Centre avec les lignes Bolle, CFIT, STRV et non avec les autres lignes CGIT devant la gare SNCF. Son parcours suivait grosso modo celui de la ligne 3 mais via le village de Templemars entre Wattignies (Amiteuse) et Seclin (Les Euwis).


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

Si la vie de la ligne indicée 55 a officiellement pris naissance en mai 1984, le numéro 55 a eu 2 vies sur le trajet Lille - Wattignies - Seclin. Cette première vie débuta donc en mai 1984 sous la forme d’un trajet Lille CHR Lambret - CHR Calmette - Epi de Soil - Wattignies Cimetière - Seclin ZI - Eglise - Les Euwis. La 55 venait en complément des lignes 3, 11 et 13 pour offrir une nouvelle liaison pour Seclin plus rapide avec le métro au CHR. La couleur sur les plans était le bleu ciel. Couleur qui devint plus tard celle du 13 puis du 52 actuel...


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

En 1986, la ligne fut déviée après CHR-B Calmette pour desservir le Cimétière du Sud et faire terminus à Porte des Postes. Il est à noter que le secteur du Cimetière du Sud n’était plus desservi par une ligne passante entre 1984 et 1985 suite à la suppression de la ligne 15 (ex 5 sud). Il n’y avait que la ligne 54 qui y fit terminus en 1984 puis passage en 1985 en provenance de Porte des Postes ! Cette première 55 desservait donc Wattignies et Seclin par l’Ouest. Mais quid de l’Est, là où passe encore de nos jours la 55 ? Cette zone avait connu un renforcement en 1984 lors de la mise en service du métro. La 51 venait en doublon de la 3 entre le quartier des 400 Maisons et le Blanc-Riez, en provenance du CHR-B Calmette. La ligne 13 assurait toujours la desserte de Templemars pour faire terminus à Seclin Les Euwis. A noter dans Lille, un changement de parcours via la CAF et Moulins avant de retrouver le parcours du 3 vers Wattignies. La 11 était devenue la 53 et avait été réduite au trajet CHR Lambert - Ronchin. Elle fut supprimé en 1986.


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

En 1989, la ligne 1bis du métro ouvrait ses portes entre Lille Gare et Lomme St Philibert. Les lignes de bus du Sud et de l’Ouest de Lille furent logiquement remaniées. La ligne 3 fut limitée à sa partie Nord entre Lille et Quesnoy. La ligne 53 renaquit sur un trajet une nouvelle fois raccourci à Wattignies (Cimetière, 400 Maisons) - Faches (PN) - Ronchin (Destoop). Le plus gros changement concerna les lignes 13 et 55 qui échangèrent littéralement leurs parcours. La 55, version 2, reprit l’indice noir de l’ancienne 3 ainsi qu’une partie de son parcours entre le quartier des 400 Maisons et Wattignies République, tout en conservant la branche jusqu’au Marais. La ZI de Seclin n’était plus desservie par cet axe. A l’approche de Lille, la 55 desservait le quartier du Sud pour faire terminus à Porte des Postes. Au Sud de Wattignies, elle récupèrait la desserte de Templemars pour faire son terminus à Seclin, mais plus aux Euwis. Elle desservait le quartier du Riez. La partie Ouest du secteur fut reprise par la ligne 13 en reprenant exactement l’itinéraire de la première version de la 55 ! Elle assurait, dorénavant, seule la desserte de la ZI de Seclin. Elle continuait aussi à desservir Moulins, la CAF et Saint Sauveur. Elle devint alors une ligne urbaine de plein droit, malgré son arrivée en 1983 parmi les lignes 1, 2, 3, 4, etc. Du coté des indices, c’était aussi la valse des coloris. La 55 bleu ciel de 1984 laissa la place à la 13 rouge (comme avant 1989). Du coup, la 55 de 1989 fut obligée de récupérer le noir de la 3 de 1962. A noter que la ligne 51 ne changa pas.


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

Pas de changements à l’aube des années 90 pour la 55. Sur le secteur, seule la ligne 53 subit une modification. Elle fut prolongée jusque Villeneuve d’Ascq Quatre-Cantons depuis Ronchin Destoop via Lezennes (Mairie). En 1993, la couleur de la ligne 13 passa du rouge au bleu ciel. On en revint donc à la couleur d’origine de la desserte créée en 1983. Cette couleur est d’ailleurs toujours celle utilisée par la 52 de 2015... Et pour la ligne 55, quoi de neuf ? Bah rien ! Elle continuait sa petite vie tranquille entre Lille, Wattignies, Templemars et Seclin.


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

En 1996, la desserte de la branche du Marais fut abandonnée au profit de la ligne 13. Le terminus wattignisien devint alors République. La 55 récupèra aussi une nouvelle desserte avec la zone d’activités de Templemars et vit quelques-unes de ses courses dans Seclin prolongées du Riez à la Mouchonnière. En 1998, le détour permanent (depuis les années 70 !) via le quartier du Blanc Riez devint une variante. A noter qu’une nouvelle ligne fit son apparition sur le secteur : la 56. Elle assurait la liaison Wattignies (Marais, Blanc-Riez, Amiteuse) - Templemars (mairie) - Vendeville (mairie, centre commercial) - Lesquin (gare) - Villeneuve d’Ascq Quatre-cantons. Elle n’était pas exploitée par Transpole mais par la sous-traitance.


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

Aucun changement n’eut lieu sur la ligne 55 entre 1998 et 2010. En 2009, la ligne 13 avait laissé la desserte de Wattignies Marais à la ligne 51 en provenance du Cimetière. Un an plus tard, le secteur vit arriver la L2 Loos-les-Oliveaux - CHR-B Calmette - Wattignies Cimetière. Cette nouvelle ligne ne modifia pas la ligne 55. LMCU en profita juste pour créer une nouvelle desserte de la zone commerciale de Seclin. Sur le secteur, la ligne 51 fut amputée de sa section CHR - Loos au profit de la L2. Elle récupéra, à la place, la desserte du Cimetière du Sud jusque Porte des Postes, en complément de la 13. La ligne 13 abandonna son détour par le Blanc-Riez pour un trajet plus rapide entre Lille et Seclin.


Cliquez sur la miniature pour voir le plan complet

En 2011, le secteur vit arriver une nouvelle ligne, la 14. Elle remplaçait la 9 au Nord de Lille et la 51 au Sud pour former une grande ligne Marquette - Lille - Wattignies. La ligne forme ainsi une grande diamétrale Nord-Sud similaire à l’ancienne ligne 3 de 1962 à 1983. Étonnant retour en arrière avec cette grande ligne, 30 ans après les réductions drastiques opérées à chaque mises en service du métro... Pour la ligne 55, un sacré changement se déroula. Finie la desserte du quartier des 400 Maisons, la ligne passe maintenant par l’Arbrisseau, le CHR-B Calmette et le Cimetière du Sud pour toujours faire terminus à Porte des Postes. C’est un retour entre 1986 et 1989, à l’époque où la 55 bleu ciel passait au même endroit !

La dernière modification subie par la ligne 55 eut lieue en 2012 avec la création de quelques dessertes du Centre Hospitalier de Seclin par un prolongement de la ligne depuis Le Riez.



Dans la même rubrique


- 55 Lille - Wattignies - Seclin, la dernière trace des années 80
- Il y a 20 ans, le métro arrivait à Mons-en-Baroeul

Trans'Lille, les TC de Lille-Métropole © 2003 - 2016 | SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0