Historique de la desserte Lille - Marcq par le Mongy




Billet publié le mercredi 3 juillet 2019 par Webmaster et lu par 334 internautes

Le réseau Mongy tel qu’il est en 2019 a été mis en service en 1909 pour les lignes Lille - Marcq - Roubaix et Lille - Marcq - Tourcoing. L’urbanisation rapide de ce nouveau boulevard obligea l’Electrique Lille - Roubaix - Tourcoing à mettre en place un service partiel, avant la première guerre mondiale, entre Lille (Théâtre) et l’arrêt Saint Maur à La Madeleine.


Motrice 400 en ligne sur la 1N Lille - Saint Maur à l’arrêt Romarin. Photo prise dans les années 1910.

En 1930, l’ELRT mit en service la ligne 7 Lille Théatre - Marcq Place suite à la pose de 1,5 kms de voies sur l’Avenue Foch, en débranchement de la ligne 1bis juste avant la station Foch. Cette section était l’amorce d’une bien plus longue ligne devant se prolonger, dans les projets, jusque Halluin via Bondues et Roncq. Il n’en fut jamais rien...

Parallèlement au renforcement de la desserte du tronc commun engendré par l’ouverture de la ligne 7, des services supplémentaires aux heures d’affluence sont créés :

  • Lille (Théâtre) - Marcq-en-Baroeul (Dépôt)
  • Lille (Théâtre) - Marcq-en-Baroeul (Croisé-Laroche) Ils sont indicés 1N (N pour navette) et subsisteront jusqu’au début de la seconde guerre mondiale.

Illustration d’une motrice 400 en ligne sur la 7 Lille - Marcq au Croisé-Laroche. Photo prise entre 1949 et 1956

L’exploitation de la ligne 7 est suspendue durant la seconde guerre mondiale, laissant aux seuls 1N Lille - Dépôt et Lille - Croisé-Laroche la charge de renforcer les lignes 1 et 1bis sur le tronc commun alors que le trafic augmente et que le parc de motrices en état de rouler diminue...


Motrices 400 des lignes 1N et 7 au dépot entre 1949 et 1956

En 1945, un service quasi normal reprend sur le Mongy avec ses 4 dessertes : 1, 1bis, 7 ainsi que la 1N uniquement sur Lille - Dépôt et de manière aléatoire. En 1949, les nouvelles motrices du type 500 arrivent sur le Mongy, reléguant les vénérables motrices 400 pour partie sur la ligne R du réseau urbain (Tourcoing - Halluin) et pour le reste cantonnées aux renforts de pointe 1N et sur la ligne 7.


Motrice 400 + remorque en attente au dépôt pour une course de 1N : Lille - Dépot entre 1949 et 1956

6 après la mise en service des motrices du type 500, la ligne 7 bénéficia en 1956 d’une modernisation de son parc grâce au transfert des motrices type 200 en provenance du réseau urbain de Roubaix - Tourcoing, récemment fermé.


Ligne 7 : Lille - Marcq en 200 au terminus de Lille Théâtre


Ligne 7 : Lille - Marcq en 200 à l’arrêt Mairie de Marcq

Dans les années 60, l’avenir du Mongy est incertain. On parle de fermeture pour modernisation façon métro voir carrément de récupération pour faire du Grand Boulevard une autoroute. Dans toute cette agitation, il fallut une victime et c’est la ligne 7 qui sera sacrifiée. Elle est ainsi supprimée en septembre 1972 et les motrices du type 200 sont aussitôt réformées. Le Mongy retrouve alors sa configuration de 1909 avec 2 lignes en Y vers Roubaix et vers Tourcoing.


Ligne 7 : Lille - Marcq en 200 à la séparation de la ligne vers Tourcoing

En 1974, suite au fort développement démographique du quartier du Croisé-Laroche, la SNELRT propose au syndicat mixte des transports de la métropole lilloise de prolonger les services 1N Lille - Dépôt jusque là et procède à la création d’une boucle autour du Square Lisfranc.


2 motrices 500 en essai sur la nouvelle boucle du Square Lisfranc en 1974

Cette boucle à voie unique débute sur la voie vers Tourcoing pour aboutir sur la voie venant de Roubaix et possède un quai d’embarquement / débarquement. L’avantage est double. Elle permet d’offrir un renforcement de desserte pour ce quartier peuplé et d’éviter les manœuvres de rebroussement des trams sur les voies principales. Elle remplace ainsi la navette 1N Lille - Dépôt (mais sans revêtir de nouvel indice) pour renforcer les lignes 1 et 1bis en heures de pointe.


Motrice 513 sur la ligne 1N à l’arrêt Saint Maur entre 1974 et 1982


Motrice 513 en attente de départ vers Lille au terminus du Square Lisfranc

En 1983, les lignes 1 et 1bis de la SNELRT deviennent les R et T de la TCC Cotrali tandis que le renfort Lille - Croisé se voit affubler de l’indice de ligne M pour Marcq. Cette ligne était très souvent assurée en motrice Duwag standards tandis que les grandes motrices articulées assuraient les lignes de Roubaix et de Tourcoing. La ligne M cessa d’être exploitée au tout début des années 90 lors des travaux de modernisation du Mongy et de l’arrêt des circulations des motrices Duwag standards.

JHM-1986-0094 - France, ELRT, tramway Lille-Roubaix-Tourcoing

Motrice 363 de la ligne M ayant rejoint la voie venant de Roubaix pour retourner vers Lille

alt="JHM-1986-0090 - France, ELRT, tramway Lille-Roubaix-Tourcoing">

Motrice Duwag standard 363 partant du terminus du Square Lisfranc sur la ligne M

De nos jours la boucle du Square Lisfranc est toujours en service pour le retournement des tramways sortant du dépôt et débutant leur service au Croisé-Laroche vers Lille. Elle sert également lors de sorties pour essais afin de ne pas effectuer de manœuvres de rebroussement en pleine ligne et bien sur lors de périodes de travaux pour les services partiels Lille - Croisé comme c’est le cas actuellement. néanmoins lors de la rénovation des voies entre 1991 et 1993, la boucle du Square Lisfranc a perdu son quai du fait de la longueur des Bredas rendant impossible son réaménagement.


Rame Breda 18 en essai sur la boucle suite à la mise en place d’un quai provisoire en juillet - août 2002 permettant la correspondance avec les bus relais vers Tourcoing


Rame Breda 18 sortant de la boucle du Square Lisfranc pour essai suite aux travaux de voie réalisés durant le mois de juillet 2002


Rame Breda 04 dans la boucle en 2005 lors de la fermeture des branches pour remplacement des abritrams






Dans la même rubrique


Historique de la desserte Lille - Marcq par le Mongy

Plan du réseau et fiches horaires valables à partir du 28-01-2019

Une petite tranche d’histoire du suburbain Transpole

La reconstruction du Mongy

LIGNE INFO - Mai 1993 : le nouveau tramway BREDA

55 Lille - Wattignies - Seclin, la dernière trace des années 80

Il y a 20 ans, le métro arrivait à Mons-en-Baroeul


Trans'Lille, les TC de Lille-Métropole © 2000 - 2019 | SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0