Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 16 nov. 2018 19:33

Le GIDEC veut mettre le turbo pour régler les problèmes de déplacements
La Voix du Nord | 10/09/2018

Le groupe indépendant des élus communautaires (GIDEC) met son nez dans la thrombose de la métropole lilloise. En balançant pour 2,5 milliards d’euros de remèdes. « Ça doit être la priorité du prochain mandat », prévient, autoritaire, Francis Delrue, le président du groupe.

Francis Delrue dégaine un P3A. L’arme du GIDEC contre les problèmes de déplacements et de circulation de la métropole. Un P3A, c’est un Plan d’Actions pour l’Amélioration de l’Accessibilité de la Métropole européenne de Lille (MEL). Pourquoi sortir du bois en cette rentrée, alors que le président Damien Castelain organisait des assises des mobilités en mai dernier ? « Nous avons le sentiment que tout ça manque d’ambitions », note le maire de Baisieux, prenant quelques libertés avec le fameux consensus communautaire.

[...]

À la manière d’un Alfred Mongy creusant le Grand Boulevard pour rapprocher Roubaix-Tourcoing de Lille, les membres du groupe GIDEC voudraient avoir les coudées franches pour mettre en pratique chacune de leurs propositions.

1. Le train.
Pour inciter les automobilistes à prendre les trains, il faut davantage cadencer les TER. Or, la gare Lille-Flandres est déjà saturée. Pas grave, dit-on au GIDEC : « Il faut mettre en place des trains-tram navettes dont la destination est une station de métro ». Cinq navettes et 4 parkings seraient créés à Tressin, Nomain, Seclin-Sud et Salomé. Deux navettes aboutissent à des stations (Lesquin, Wattignies) sur l’extension de la ligne 1 du métro que le GIDEC appelle de ses vœux.

2. Le métro.
Le GIDEC veut boucler la ligne 1 du métro, à partir du terminal 4-Cantons jusqu’à celui du CHR. 15 nouveaux kilomètres qui permettraient d’« optimiser les rames de 52 m de la ligne 1 en 2022 ». Villeneuve-d’Ascq, Lesquin, Faches-Thumesnil, Vendeville, Templemars, Wattignies et Loos auraient leurs stations. Coût estimé de cette opération : 900 M€. « Ça fait 60 M€ du km », souligne Francis Delrue.

3. Le tram.
Le GIDEC propose de relier la branche de Roubaix à celle de Tourcoing. Sur un tracé qui pourrait reprendre en partie celui d’une ancienne voie ferrée. D’Eurotéléport à Tourcoing Centre, six nouvelles stations. Coût de l’opération : 200 M€.

4. Les modes doux.
Dans les plans du GIDEC, sont dessinés des axes entièrement réservés aux piétons et aux cyclistes. Pour un investissement d’une centaine de millions d’euros.

5. Les effets.
Qu’est-ce que tout ça pourrait apporter à la métropole lilloise ? Le groupe GIDEC estime que le métro devrait permettre entre 8 et 10 millions de trajets supplémentaires, contre 2 millions pour le tram. « Grâce à toutes ces nouvelles offres de transports, on peut espérer qu’entre 10 000 et 12 000 voitures chaque jour ne seront plus utilisées. » 2,6 milliards d’euros pour diminuer le trafic d’environ 5 %, est-ce satisfaisant ? C’est à cette question que le GIDEC aura sans doute à répondre prochainement. « Il faut, dans le même temps, poursuivre les autres actions qui ont déjà été mises en place », précise quand même Francis Delrue.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/445385/artic ... placements
Contribution du GIDEC au SDIT :
GIDEC MEL P3A.pdf
Contribution du GIDEC au SDIT
(1.19 Mio) Téléchargé 206 fois
Image

Image

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 16 nov. 2018 19:34

Les recettes de la droite pour faire redémarrer les transports dans la métropole
Sébastien Bergès | 25/10/2018 17h52

Après le GIDEC, le mois dernier, les élus de Métropole communes Unies (droite) dévoilent à leur tour leurs idées pour une nouvelle mobilité dans la métropole. Avec du tram, du téléphérique et des bus autonomes dedans. Mais pas de tramway Lille-Lesquin…

[...] Et les recettes promus par son président Max-André Pick, contenues sous la barre du milliard d’euros au nom du « réalisme financier », augurent de longues négociations pour faire converger les vues.

1 Boucler le réseau de transport lourd

La priorité de MCU, la voilà. La droite propose de créer non pas une, mais quatre nouvelles lignes de tramway (voir la carte) connectées au réseau existant. Deux au sud-ouest, Haubourdin-Faches-Thumesnil-Ronchin-Lille et Wattignies-CHR-Lille, se croisant au niveau du parc d’activités Eurasanté. Une au nord-est, Tourcoing-Roubaix-Wattrelos. Une quatrième au sud-est, reliant la gare de Lesquin au parc de la Haute-Borne en passant par la station de métro 4-Cantons. Pour cette dernière, Max-André Pick suggère une ligne de télécabines (un téléphérique), un « signe d’innovation », « peu cher, souple et rapide à mettre en œuvre ».

Ces différents tracés, totalisant 35 nouveaux kilomètres (contre 17 kilomètres de lignes de tram actuellement), desserviraient « 90% des quartiers prioritaires de la métropole », plaide le conseiller général, qui voit là une occasion historique de désenclavement et de rénovation urbaine de secteurs fragiles.

2 Jouer avec les trains

Pour MCU, il faut à la fois mieux utiliser le TER et le remplacer sans états d’âmes quand une meilleure solution existe. Dans le premier cas, Max-André Pick préconise la montée en puissance, après négociation avec la Région et la SNCF, de quatre lignes jugées « prioritaires » : Douai-Lille, Dunkerque-Lille, Saint-Pol-Lille/Lens-Lille, Jeumont-Lille. D’un autre côté, la droite propose que la MEL reprenne en gestion deux lignes peu ou plus utilisées, la 9 (Lille-Comines) et la 11 (Ascq-Orchies), pour les transformer en lignes de bus autonome en site propre, ces véhicules sans chauffeurs déjà testés à Lyon.

3 Enterrer le tramway Lille-Lesquin

Décidément, ils n’en veulent pas. Tableaux chiffrés à l’appui, Métropole Communes unies conteste qu’une liaison directe entre Lille et l’aéroport de Lesquin soit pertinente ou souhaitable. « Qui a besoin des transports en commun ?, lance Max-André Pick. Les populations défavorisées, bien plus que d’hypothétiques entreprises qui pourraient s’installer là. » Une allusion au lobbying pro-tram de la Chambre de commerce et d’industrie. « Et si certains trouvent vraiment le sujet essentiel, il y a des moyens moins chers » qu’un tramway à 350 millions d’euros, assure le chef du groupe MCU. Comme doubler la cadence de l’actuelle navette aéroport, ou en créer une nouvelle entre la gare de Lesquin et l’aéroport. [...]

Source : http://www.lavoixdunord.fr/476160/artic ... -metropole
Des précisions du groupe MCU sur le projet de navette autonome
F.St. | 04/11/2018

Pour remplacer la ligne TER Lille-Comines, le groupe MCU (droite) à la MEL a évoqué la mise en place de navettes autonomes, comme nous l’expliquions dernièrement. En fait, il faudrait plutôt parler de bus autonomes...

[...] Clément Delattre, un ardent défenseur de la ligne Lille-Comines depuis de nombreuses années, avait décrit le projet MCU, comme un gadget, évoquant des navettes s’arrêtant à Wambrechies, suivies du tram-train jusque Marcq, pour enfin récupérer le tram existant.

Jusqu’à La Madeleine

Or, ce n’est pas le projet défendu par MCU pour l’avenir de cette ligne. « Notre projet est bien d’aller avec une navette autonome jusqu’à La Madeleine », précise le groupe. Clément Delattre reconnaît s’être trompé après voir lu les deux rapports rapidement et en même temps.

Pour le groupe MCU, imaginer le transport de demain avec une navette autonome, c’est un peu « retrouver l’esprit et l’audace des nouveaux moyens de transport, comme cela avait été le cas avec l’arrivée du métro automatique. »

Dans les documents présentés, on parle essentiellement de navette autonome, mais selon le groupe métropolitain, il faudrait plutôt parler de bus électrique autonome, nous renvoyant notamment à des essais réalisés par Mercedes aux Pays-Bas entre Amsterdam et Haarlem sur un tronçon de 19 km.

En outre cela offre évidemment une capacité supplémentaire à une navette limitée à une quinzaine de places. Ces bus semi-autonomes, pour le moment, offrent encore « des solutions qui peuvent rouler jusqu’à 70 km/h ». Surtout en site propre.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/481916/artic ... e-autonome
Image
contribution-du-groupe-mcu-au-sdit.pdf
Contribution du groupe MCU au SDIT
(1.66 Mio) Téléchargé 157 fois

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 16 nov. 2018 19:35

Ce que trame Europe Écologie – Les Verts pour les transports de la métropole
S. B. | 14/11/2018

Après le GIDEC (petites communes, sans étiquette) et MCU (droite), les élus Europe Écologie – Les Verts apportent, à leur tour, une pierre au débat sur le futur des transports en commun dans la métropole lilloise. En prônant notamment la création de six lignes de tram.

64 kilomètres de tram, 3,5 km de métro, 90 km de Liane et un investissement estimé à 3 milliards d’euros. Il est temps d’avoir de l’ambition, martèle le président du groupe EELV de la Métropole européenne de Lille, Jérémie Crépel : « Notre erreur, dans ce mandat, a été d’attendre l’arrivée du 52 mètres (le doublement de la ligne 1 du métro, enlisé dans les retards). Maintenant, il faut rattraper notre retard. » Les écolos ont dévoilé, lundi, leurs propositions pour le futur Schéma directeur des infrastructures de transport (SDIT). Un programme étalé en trois phases. Coût estimé de la première (2020-2026), détaillée ci-après : un milliard d’euros.

1 Le (super)bus

EELV ne veut pas forcément des Lianes en plus. Mais surtout des Liane en mieux. Rapides, sur des voies réservées (« en site propre »), prioritaires aux feux. Bref, de vrais bus à haut niveau de service. « Ce n’est pas le cas aujourd’hui », note Jérémie Crépel.

Les écolos proposent donc de convertir 90 kilomètres de réseau existants aux standards BHNS (Lianes 1, 2, 3, 4, 91 et la portion ouest de la Corolle), tout en prolongeant quelques lignes (la Liane 1 étendue de Faches-Thumesnil jusqu’à l’aéroport de Lesquin, par exemple). Ces tracés seraient amenés à évoluer au fil du développement du tram.

2 Le métro

Les écologistes préconisent d’ajouter 3,5 km aux 43,7 km du réseau par deux prolongements : la ligne 2 dépasserait Saint-Philibert pour tirer jusqu’à la gare de Pérenchies ; la ligne 1 ne s’arrêterait plus à Quatre-Cantons, mais pousserait jusqu’à la gare de Lesquin. Dans les deux cas, le réseau du métro se brancherait sur des lignes TER très utilisées (Armentières-Lille et Valenciennes-Lille), offrant aux voyageurs des points d’entrée dans la métropole sans passer par Lille-Flandres. « La métropole est multipolaire, il faut cesser de tout faire se croiser à Lille », appuie Jérémie Crépel, dont le groupe défend dans le même esprit l’optimisation du réseau ferré existant par la création de quatre lignes de « RER » (des TER cadencés).

3 Le tram

Les Verts en veulent six nouvelles lignes, à terme. Et trois dans un premier temps. Leurs regards se portent « en urgence » vers le versant nord-est, Roubaix et Tourcoing. Les écolos suggèrent de prolonger le Mongy Lille-Roubaix vers Wattrelos et d’aménager une nouvelle ligne entre Tourcoing-gare et Hem, desservant la zone de l’Union et les quartiers nord de Roubaix. « L’Union est très mal desservie aujourd’hui, plaide l’élue roubaisienne Myriam Cau. Et les quartiers de l’Alma, de l’Hommelet, du Cul-de-Four ont besoin de la restructuration apportée par le tramway. »

EELV imagine deux autres lignes de tram dans cette première phase : une nord-sud reliant Marquette-lez-Lille à Seclin en passant par Saint-André, Lille et Wattignies, et un barreau sud-ouest entre Lille et Haubourdin. De quoi accompagner les projets d’urbanisme, notamment à Saint-André et Marquette, et anticiper les besoins de mobilité des futurs habitants. [...]

L’aéroport, « pas la priorité »

Le tram, EELV adore. Sauf pour desservir l’aéroport de Lille-Lesquin. Le projet, défendu par Damien Castelain, est toujours aussi peu du goût des élus engagés dans l’élaboration du schéma directeur des infrastructures de transports. GIDEC, MCU, PS, APM traînent notoirement des pieds. « Je ne vois pas comment ils vont justifier cette ligne, juge Jérémie Crépel, quand tant de groupes politiques estiment que ce n’est pas la priorité. »

L’argument du président de la MEL, selon lequel les maires ont déjà approuvé cette ligne de tram puisqu’elle était incluse dans le SCOT voté en 2017, est balayé par Jérémie Crépel. « Ça n’y figure pas. Il y a bien une grosse flèche mais cela peut décrire un transport en commun structurant, comme une Liane, et pas un tram. Damien Castelain n’a pas dû lire la légende de la carte. » Ce dernier, géographe de formation, appréciera.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/488489/artic ... -metropole
Contribution de EELV au SDIT :
propositions_SDIT_EELV_VDEF.pdf
Contribution de EELV au SDIT
(3.05 Mio) Téléchargé 169 fois
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 16 nov. 2018 19:36

Contribution au schéma directeur des transports de la Métropole Européenne de Lille
15 novembre 2018

Dans le cadre du débat qui aura lieu à la Métropole Européenne de Lille fin décembre, Axe Culture propose une contribution qui vise principalement à cadrer le débat plutôt que de proposer des lignes, exercice qui semble devoir être précédé d’études techniques approfondies. [...]

Source : https://axeculture.com/contribution-au- ... -de-lille/
Contribution de Axe Culture au SDIT :
Axe-Culture-Transport.pdf
Contribution de Axe Culture au SDIT
(4.47 Mio) Téléchargé 153 fois
Image

Image

Image

Avatar du membre
MisterCTS
Messages : 137
Enregistré le : 16 mars 2013 22:41
Localisation : Schaerbeek (Région de Bruxelles-Capitale)

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par MisterCTS » 18 nov. 2018 03:25

C'est bien beau tous ces projets utopistes, mais j'ai l'impression que les coûts sont -légérement- sous-dimensionnés :-|

Avatar du membre
Lupercos
Messages : 15
Enregistré le : 04 déc. 2011 11:11

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Lupercos » 18 nov. 2018 12:26

Vlys a écrit : ↑
16 nov. 2018 19:36
Contribution de Axe Culture au SDIT : Axe-Culture-Transport.pdf
C'est du bon sens pour tout planificateur de transports urbains !
Mais il est vrai qu'il faut bien mettre dans la tête des décideurs qu'il ne faut pas simplement faire un projet de transport pour augmenter le linéaire d'infrastructures, mais que les transports sont une composantes (majeure !) de projets d'urbanisme.

J'ai appris sur http://transporturbain.canalblog.com/pa ... 05083.html que Stuttgart interdit toute nouvelle construction Ă  moins de 500 m d'une station de transport en commun lourd.

Si la MEL pouvait s'en inspirer...

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 13 fĂ©vr. 2019 23:49

réservé

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 13 fĂ©vr. 2019 23:51

Les contributions manquantes (groupe CRC et groupe MPC, celui du président de la :mel:).

Contribution du groupe Communistes RĂ©publicains Citoyens :
SDIT_Communistes_RĂ©publicains_Citoyens.pdf
(463.45 Kio) Téléchargé 113 fois
Contribution du groupe MĂ©tropole Passions Communes :
SDIT_MĂ©tropole_Passions_Communes.pdf
(1.59 Mio) Téléchargé 120 fois

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 13 fĂ©vr. 2019 23:54

Concertation numérique (11/02/2019 - 14/04/2019) - Réseau de transports collectifs structurants de la MEL : Quelles liaisons à l’horizon 2035?

La participation

Une concertation pour déterminer quel sera le réseau de transports collectifs structurants de la Métropole Européenne de Lille.

La MEL élabore son Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (« SDIT »). Il s’agit de déterminer les lignes de transports en commun dites « structurantes » qui seront construites en Métropole à l’horizon 2035, c’est-à-dire les liaisons et les lignes qui offrent un niveau de service aux usagers plus important en termes de vitesse, de capacité de transports ou de fréquences.

On parle donc de nouvelles lignes de TER, de métro, de tramway, de Bus à Haut Niveau de Service, de transports par câble [téléphériques,…] ou encore de Lianes ou de bus avec une fréquence de plus de 100 bus par jour, qui mailleront le territoire de la MEL dans 15 ans.

Il ne s’agit pas du réseau actuel de bus, métro ou tramway, mais bien de l’extension de ce réseau de transports collectifs grâce à d’importantes infrastructures.

Le projet soumis Ă  concertation

Le travail technique de la MEL a permis d'élaborer un premier document qui définit quelques principes et propose des liaisons qui pourraient être construites.

Ce document a été présenté au Conseil métropolitain du 14 décembre 2018 : les élus et le Président de la MEL ont souhaité lancer une concertation auprès des communes, des partenaires et des autorités organisatrices de transport et auprès des citoyens pour déterminer ensemble quelles sont les priorités pour notre territoire en matière de transports collectifs structurants d’ici 2035. [...]

Pourquoi participer ?

Que vous soyez une association, une entreprise, un citoyen, nous vous proposons via cette plateforme de pouvoir partager vos attentes sur les transports collectifs majeurs de demain, réagir aux propositions de la MEL et proposer de nouvelles liaisons.

L’ensemble des avis et propositions permettront d’élaborer le projet final de Schéma Directeur des Infrastructures de Transport qui sera soumis au vote des élus de la MEL en juin 2019.

Un bilan de la concertation sera communiqué pour expliquer comment et dans quelle mesure vos propositions ont alimenté le futur Schéma Directeur des Infrastructures de Transport. [...]

Modalités de concertation

Quatre formats sont proposés :
  • RĂ©pondez Ă  un court questionnaire sur partager votre vision sur les besoins de la MĂ©tropole.
  • Choisissez, commentez, Ă©changez sur les nouvelles liaisons proposĂ©es par la MEL.
  • Proposez de nouvelles liaisons et dessinez-les.
  • DĂ©posez la contribution de votre structure (association, entreprise, institution) dans l’espace de contribution libre.
Calendrier de la concertation :
  • FĂ©vrier Ă  avril 2019 : Concertation citoyenne dĂ©matĂ©rialisĂ©e sur la plateforme et concertation avec les Ă©lus des communes, les autoritĂ©s organisatrices des transports en commun (comme la RĂ©gion pour les TER), les opĂ©rateurs de transports (SNCF, Ilevia) et les territoires limitrophes de la MEL.
  • Avril Ă  juin 2019 : Bilan des concertations Ă  partager notamment lors d'une rĂ©union publique "Fab'MEL" en mai, et Ă©changes techniques et politiques pour intĂ©grer les conclusions de la concertation au projet de SDIT.
  • Juin 2019 : PrĂ©sentation du projet en confĂ©rence mĂ©tropolitaine des maires puis dĂ©libĂ©ration du Conseil mĂ©tropolitain pour valider le SDIT
  • Octobre 2019 : Mise en Ĺ“uvre opĂ©rationnelle des liaisons jugĂ©es prioritaires [...]
Documents mis Ă  disposition :
  • Le dossier de prĂ©sentation du territoire et du projet de SDIT proposĂ© par la MEL
  • Les fiches de prĂ©sentation de chacune des nouvelles liaisons proposĂ©es
  • Les contributions des groupes politiques de la MEL
  • La carte des nouvelles infrastructures de transport proposĂ©es par la MEL
  • Un fond de plan cartographique du rĂ©seau actuel pour proposer vos solutions
Présentation_du_projet_SDIT.pdf
Dossier de présentation du projet de SDIT
(6.82 Mio) Téléchargé 108 fois
Fiches_liaisons.pdf
Fiches de présentation de chacune des nouvelles liaisons proposées
(6.8 Mio) Téléchargé 103 fois
Image

Image

Les liaisons proposées

Les nouvelles lignes de transports à développer ont pour objectif de répondre aux besoins du territoire et de ses habitants, en complément de l’articulation entre réseau ferré et réseau urbain et de la nécessité de renforcer et de régénérer les lignes de métro et de tramway existantes.

Les liaisons proposées par la MEL

Ces liaisons ont été identifiées par la MEL dans le cadre d’un travail technique et déterminées en fonction :
  • des dynamiques territoriales (amĂ©nagement, zone d’activitĂ©s, dĂ©placements,…)
  • de l’intĂ©rĂŞt et l’efficacitĂ© de la liaison par rapport au rĂ©seau de transports collectifs existant
  • de la densitĂ© de population des zones desservies
  • de la faisabilitĂ©, par rapport notamment Ă  l’insertion urbaine et dans l’espace public, au stationnement, Ă  l’acceptabilitĂ© d’implanter des voies rĂ©servĂ©es aux transports collectifs,…
Aujourd’hui seules des liaisons (point A à point B et proposition de tracé) sont proposées sans présager du mode de transport à déployer. Est-ce que ce sera un métro, un tramway, un bus à haut niveau de service,… ? Le choix du mode de transport sur les liaisons que la concertation permettra de retenir comme prioritaires, sera à faire ultérieurement à partir d’études techniques. Celles-ci seront conduites liaison par liaison en fonction de divers paramètres (objectifs et contexte local, insertion dans l’espace public, fréquentation attendue, …).

Votre avis sur l’opportunité et la pertinence de ces liaisons

Nous vous invitons à partager votre avis sur ces 29 liaisons au regard de votre connaissance du territoire et des dynamiques locales que vous connaissez. Pour chaque liaison, vous pouvez télécharger une fiche avec la carte du tracé et le contexte dans lequel elle est proposée par la MEL.

Les nouvelles liaisons structurantes proposées sur lesquelles vous êtes invités à vous exprimer :
  • A - Roncq - Halluin - Comines
  • B - Tourcoing - Roncq
  • C - Roubaix - Tourcoing
  • D - Roubaix - Wattrelos
  • E - Roubaix - Leers
  • F - Roubaix - Hem
  • G - Villeneuve d'Ascq
  • H - Villeneuve d'Ascq - Marcq-en-Baroeul
  • I - Lille - Villeneuve d'Ascq
  • J - Villeneuve d'Ascq - Lesquin
  • K - Villeneuve d'Ascq - Ronchin
  • L - Lille - Fâches Thumesnil - Lesquin
  • M - Lille - Wattignies - Seclin
  • N - Wattignies - Lille
  • O - Lomme - Loos - Ronchin
  • P - Lomme - Wattignies - Ronchin
  • Q - Lille - Haubourdin
  • R - Lomme - Marcq-en-Baroeul
  • S - Lille - Wambrechies
  • T - Lille - La Madeleine - Marcq-en-Baroeul
  • U - Lille - Comines
  • V - Lille - Halluin
  • W - Villeneuve d'Ascq - Leers / Hem
  • X - Lille - aĂ©roport Lesquin
  • Y - Loos -FâchesThumesnil - Ronchin - Lille
  • Ma - prolongement M2 PĂ©renchies gare
  • Mb - prolongement M1 EurasantĂ©
  • Mc - prolongement mĂ©tro M1 Haute Borne
  • Md - bouclage mĂ©tro M1 [...]
Source : https://participation.lillemetropole.fr/processes/sdit

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 13 fĂ©vr. 2019 23:57

A noter que lors du Conseil de la MEL du 14 décembre 2018, les cartes distribuées aux élus indiquaient le mode (lourd, léger, express) envisagé pour chacune des liaisons (comme on peut l'apercevoir sur la photo ci-dessous). Mais certains élus ayant menacé de ne pas voter la délibération portant sur le projet de SDIT qui serait soumis à la concertation, le président Castelain a dû faire des concessions, notamment retirer les modes pressentis. D'où les cartes présentées aujourd'hui pour la concertation.

Image

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 26 mars 2019 21:19

Vlys a écrit : ↑
26 mars 2019 21:02
Lille - Comines ou le ch'ti train fantĂ´me
19 mars 2019

Alors que la Région Hauts de France continue de promouvoir l’idée d’un Réseau Express Grand Lille, voici un parfait contre-exemple emblématique de la déchéance d’une partie du réseau ferroviaire français. En pleine zone urbaine, une voie ferrée complètement sous-utilisée, délabrée, dont la fermeture n’est guère évitable sans des décisions radicales. Difficile d’arguer de l’absence de potentiel… [...]

Source : http://transportrail.canalblog.com/page ... 84108.html
Pour un tramway express Lille - Comines
19 mars 2019

Prolongement du dossier de transportrail sur la ligne Lille - Comines : ce volet dans les colonnes de transporturbain esquisse ce que pourrait être un tramway express entre Lille et Comines, utilisant l'emprise de la ligne ferroviaire existante mais sous-utilisée (et délabrée), et qui comprendrait une section urbaine en voirie destinée à compléter le maillage réalisé par le métro dans le centre de Lille. [...]

Source : http://transporturbain.canalblog.com/pa ... 84964.html
Vlys a écrit : ↑
26 mars 2019 21:01
Lille : potentialités de développement du tramway
19 mars 2019

La métropole nordiste fait partie des trois agglomérations qui ont maintenu un tramway après la vague de démantèlement des réseaux terminée en 1966 à Valenciennes. Cependant, Lille est la seule grande ville à ne pas avoir réellement développé de projets de développement du tramway, privilégiant dans les années 1980 et 1990 l’achèvement des deux lignes de métro automatique VAL.

Dans ce dossier, transporturbain ne cherche pas à proposer un complexe réseau « cible » mais esquisse quelques pistes d’abord fondées sur la valorisation de plusieurs emprises ferroviaires peu ou pas exploitées, terrain de réflexion pour une conversion à une exploitation légère de type urbain. Ensuite, nous examinerons quelques évolutions aux deux lignes existantes.

En fil conducteur, la compatibilité avec le réseau existant impose le choix de la voie métrique et du gabarit à 2,40 m. Compte tenu du profil favorable des lignes de Roubaix et de Tourcoing, avec des interstations qui peuvent autoriser une vitesse de 70 km/h, il faudrait veiller aux aptitudes des matériels roulants à circuler au moins à cette vitesse et évidemment dans de bonnes conditions de confort, ce qui n'est pas expressément la première des qualités du matériel actuel... [...]

Source : http://transporturbain.canalblog.com/pa ... 87950.html

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 26 mars 2019 21:28

Téléphérique, tramway… Les projets de Martine Aubry pour les transports de la métropole de Lille
Publié le 22 Mar 19 à 17:09

La Ville de Lille (Nord) prépare sa contribution au travail de la Métropole de Lille (Nord) autour des transports en commun. Parmi les idées : périphérique et tramway renforcé.

Un téléphérique, une nouvelle ligne de tramway, parkings relais importants, navettes fluviales… Martine Aubry et son équipe municipale ont préparé leur contribution à la concertation engagée par la Métropole européenne de Lille (Nord) autour du schéma directeur des infrastructures de transport en commun. [...]

Téléphérique

Ce n’est sans doute pas le plus important mais à coup sûr celui qui fera le plus parler. Martine Aubry propose d’utiliser le transport urbain par câble.

Deux lignes pourraient ainsi être étudiées :
– Saint-Sauveur – Fives-Cail ;
– Lille Europe – Aéroport de Lesquin.

Pour cette deuxième ligne, les premières études montrent « la faisabilité de ce trajet longeant les voies ferrées puis le CRT de Lesquin ». Cela pourrait permettre un trajet sans arrêt ou avec un seul arrêt pour une durée de 15 à 20 minutes. [...]

Tramway

Du côté du tramway, le groupe lillois a imaginé une nouvelle voie reliant le nord au sud, c’est à-dire de Comines à Seclin. Il reposerait sur une structure en X avec en réalité deux trajets :
– Seclin – Faches – Lille – Comines : « une première phase Wattignies – Faches – Porte d’Arras – Porte des Postes – Concorde pourrait être réalisée dès 2020 – 2026 » ;
– Haubourdin – Lille – La Madeleine Gare possédant un tronc commun Concorde – Vauban – Port fluvial Esplanade.

Le groupe avance également la possibilité d’étudier la prolongation de la ligne arrivant à Roubaix vers Wattrelos, « couplée à une rénovation du cœur de ville ».

Est également imaginée « à très long terme la transformation de certaines lignes LIANES et Bus à haut niveau de service en lignes de tramway ». [...]

Bus et métro

Côté bus, le groupe plaide pour le « partage de l’espace public 50/50, ce qui implique le développement important des sites propres pour les bus et à terme leur généralisation si la voirie le permet ». Des sites propres sur l’intégralité des parcours et une priorité aux feux sur tous les trajets sont aussi demandés.

Pour le métro, Martine Aubry assure ne pas vouloir laisser « rêver » la population et se montrer « réaliste » étant donné les coups que cela représente :

« Nos prédécesseurs ont eu 50 ans d’avance ! En construisant d’emblée des stations de métro destinées à accueillir des rames de 52 mètres (Ligne 1 et Ligne 2), ils ont tracé la voie dans une vision prospective. Une fois les problèmes de mise au point du nouveau pilote automatique résolus, la Ligne 2 devra, après la Ligne 1, faire l’objet d’un passage à 52 mètres. »

Les deux lignes transportent aujourd’hui près de 120 millions de voyageurs par an. Selon Jacques Richir, « le doublement des rames des deux lignes dans les dix ans permettra de majorer ce chiffre d’au moins 50 %, ce qui réalise un ratio investissement/personnes transportées imbattable ». [...]

Train

La métropole possède un réseau ferroviaire dense, « dont certaines lignes sont sous-exploitées et pourraient être fortement valorisées en usage intra-métropolitain ».

Pour les élus lillois, c’est tout particulièrement le cas de la ligne venant de Don Sainghin (et donc de Lens et de Béthune) et pouvant rejoindre Villeneuve d’Ascq (Pont de bois – Annappes-Ascq) en desservant le CHR et Lille Sud dans une gare à créer Porte des Postes, ainsi que Ronchin (arrêt à conforter ) et Lezennes. Cette nouvelle forme d’exploitation des voies ferroviaires existantes permettrait d’utiliser des infrastructures existantes à valoriser.

« Ainsi, la création d’une nouvelle gare à la Porte des Postes permettrait la création d’un véritable « hub » de la Porte des Postes (trains, 2 lignes de métro, tramway, lignes de bus). »

Cela permettrait aussi de conforter un service ferroviaire « cadencé » : passage du TER à un véritable RER métropolitain et périmétropolitain (agglomération de Lens, d’Arras, de Béthune, de Valenciennes, de Douai, d’Hazebrouck).

D’autres gares dans la métropole pourraient être confortées et leur usage valorisé : Pont Supérieur à Lomme, Saint-André, La Madeleine sur la ligne Armentières–Lille. La mise à l’étude d’une gare ferroviaire Aéroport de Lesquin (800 m non urbanisés entre la ligne existante et l’aéroport) est aussi imaginée.

« L’un des grands avantages de ce meilleur usage du réseau ferroviaire métropolitain est de réduire la concentration des voyageurs vers la seule gare de Lille–Flandres et de donner aux voyageurs effectuant des trajets transversaux de nouvelles possibilités en particulier pour les trajets domicile-travail. » [...]

Image

Source : https://actu.fr/hauts-de-france/lille_5 ... 15708.html

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 11 avr. 2019 21:22

Vlys a écrit : ↑
13 févr. 2019 23:57
A noter que lors du Conseil de la MEL du 14 décembre 2018, les cartes distribuées aux élus indiquaient le mode (lourd, léger, express) envisagé pour chacune des liaisons (comme on peut l'apercevoir sur la photo ci-dessous). Mais certains élus ayant menacé de ne pas voter la délibération portant sur le projet de SDIT qui serait soumis à la concertation, le président Castelain a dû faire des concessions, notamment retirer les modes pressentis. D'où les cartes présentées aujourd'hui pour la concertation.[/URL]
En jetant un œil au replay du Conseil de la MEL du 14 décembre dernier, on peut deviner les modes qui étaient initialement envisagés pour chacun des axes proposés dans le projet de SDIT, avant qu'ils ne soient retirés du document pour permettre un consensus et le lancement de la concertation :

Image

Les différents modes sont décrits dans cet autre slide :

Image

Avatar du membre
JF
Messages : 2926
Enregistré le : 07 oct. 2011 17:04
Localisation : Comines

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par JF » 07 juin 2019 13:36

Voici un tweet paru ce jour : Est-ce avéré ou EELV s'enflamme ?

Vlys
Modérateur
Messages : 545
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 07 juin 2019 16:30

Ils ont bien l'air de dire que c'est le consensus qui s'est dégagé des réunions de travail entre les groupes politiques.
Vu la diversité des contributions, peut-être que la seule solution pour contenter tout le monde... est de faire un plan ambitieux :) Trop difficile de trancher pour ce président de la MEL qui n'est pas en position de force...

Ce qu'on comprend de ce communiqué :
- pas de tramway via le boulevard de la Liberté à court terme (sauf s'ils remportent la mairie de Lille)
- pas de liaison tramway entre Hem et Villeneuve d'Ascq.

L'autre point important : quelles seront les priorités données aux différents projets ?

Il ne reste plus qu'Ă  attendre quelques semaines pour avoir confirmation de tout cela. On sait qu'on n'est pas Ă  l'abri de mauvaises surprises...

RĂ©pondre