[ARTICLE] Bus : des flash codes pour connaître le temps ...

Vlys
Modérateur
Messages : 324
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01

[ARTICLE] Bus : des flash codes pour connaître le temps ...

Message non lu par Vlys » 21 déc. 2012 17:35

LilleTransport.com a écrit : Bus : des flash codes pour connaître le temps d’attente
Publié le 20 décembre 2012

Lancée en début d’année, l’appli IPhone de Transpole a inauguré sa version 2.0 le 17 décembre 2012. Avec sa nouvelle interface plus ergonomique, elle crée un vrai lien entre Transpole et ses clients puisque ceux-ci pourront contacter Transpole plus facilement : en un clic, l’utilisateur peut appeler le numéro de téléphone client ou encore signaler un événement. Il sera également possible de suivre l’actualité du réseau (info trafic ou encore événements organisés par Transpole) mais aussi de rejoindre les réseaux sociaux Twitter et Facebook.

Mais la grande nouveauté est marquée par l’affichage des horaires de bus en temps réel. En photographiant le Flash Code affiché à son arrêt de bus (cela nécessite donc un smartphone muni d’un appareil photo intégré et d’un accès GSM data), les voyageurs pourront connaître le temps d’attente avant le passage des deux prochains de bus. Cette nouvelle fonctionnalité est dans un premier temps testée sur la ligne 12, l’une des plus importantes du réseau, et sera déployée sur l’ensemble des lignes si les tests sont concluants. Un Flash Code est affiché à chaque point d’arrêt de la ligne 12 entre Haubourdin Le Parc et Marcq Pavé Stratégique, comme on peut le voir tout en bas à droite de la photo d’illustration de cet article.

Même s’il s’agit d’une très bonne initiative de l’exploitant du réseau urbain lillois, il convient tout de même de relativiser l’importance de cette innovation, et ce pour plusieurs raisons que voici.

- Une partie des arrêts de bus sont déjà équipés d’écrans VISTA (VISualisation des Temps d’Attente) qui indiquent en temps réel le temps d’attente pour les deux prochains bus de chaque ligne. Mais seuls les arrêts les plus fréquentés sont équipés, en raison du coût que cela représente. De ce point de vue, le Flash Code sera donc d’un grand intérêt.
- Sur le site web de Transpole, il est déjà possible depuis un moment de consulter en temps réel le temps d’attente pour les deux prochains bus et pour tous les arrêts du réseau. Cette information est donc déjà disponible. L’accès via un Flash Code affiché sur la fiche horaire des arrêts facilitera néanmoins et automatisera l’accès à cette information.
- D’autres réseaux de transport ont déjà mis en place ce type de fonctionnalité depuis un moment. C’est notamment le cas de la RATP à Paris depuis janvier 2010, à Angoulême depuis Septembre 2010, à Strasbourg depuis Avril 2012, à Marseille depuis Novembre 2012, et bien d’autres qu’on ne peut tous citer... Bref, il ne s’agit clairement pas d’une innovation mais d’un simple rattrapage sur le retard que nous avions par rapport à un certain nombre de gros réseaux.

Le déploiement de ce type de technologie est plus facile que d’équiper tous les arrêts en écrans d’information. Dès lors que l’information sur les horaires de passage en temps réel est disponible dans le système d’information de l’exploitant, il suffit de la mettre à disposition sur l’internet pour que les clients y aient accès par leurs propres moyens et avec l’aide d’un réseau construit par les opérateurs de téléphonie mobile. C’est donc en quelque sorte un moyen d’exporter une partie des coûts. La problématique n’est donc plus que de mettre à disposition l’information sur l’internet et accessoirement de développer des applications Android/iOS pour y accéder. Cela permet à l’exploitant de s’affranchir du plus complexe, à savoir la transmission de l’information de son système informatique central vers le terrain. Mais en contrepartie, l’utilisateur qui n’a pas de smartphone et/ou pas d’accès GSM data n’a pas accès au service...

L’Open Data, c’est pour bientôt ?

L’évocation de ce sujet est d’ailleurs une excellente occasion pour nous de regretter que l’agglomération de Lille n’ait toujours pas décidé de publier ses données de transport en OpenData comme l’ont pourtant déjà fait d’autres agglomérations comme Rennes ou Nantes par exemple. L’idée est en fait simple : il s’agit de mettre à la libre disposition de tous (gratuitement) toutes les données brutes du réseau de transport. La cartographie, les horaires théoriques de passage, les horaires en temps réel, la géolocalisation des bus, etc. Ces données brutes une fois mises à disposition, toute la communauté de développement peut alors se mettre à construire des applications diverses faisant usage de ces données : calcul intelligent d’itinéraires, optimisation des déplacements, visualisation des bus en temps réel sur une carte, etc. Pour résumer, ça ne coûte pas grand chose à l’agglomération, mais cela peut lui rapporter beaucoup ! Alors, à Lille, c’est pour quand ?
[Lien vers l'article sur LilleTransport.com]

Avatar du membre
Willem
Messages : 100
Enregistré le : 05 janv. 2012 12:48
Localisation : Lambersart

Re: [Article] Bus : des flash codes pour connaître le temps

Message non lu par Willem » 19 janv. 2013 17:19

Vlys a écrit :
LilleTransport.com a écrit : Publié le 20 décembre 2012

Lancée en début d’année, l’appli IPhone de Transpole a inauguré sa version 2.0 le 17 décembre 2012. Avec sa nouvelle interface plus ergonomique, elle crée un vrai lien entre Transpole et ses clients puisque ceux-ci pourront contacter Transpole plus facilement : en un clic, l’utilisateur peut appeler le numéro de téléphone client ou encore signaler un événement. Il sera également possible de suivre l’actualité du réseau (info trafic ou encore événements organisés par Transpole) mais aussi de rejoindre les réseaux sociaux Twitter et Facebook.

Mais la grande nouveauté est marquée par l’affichage des horaires de bus en temps réel. En photographiant le Flash Code affiché à son arrêt de bus (cela nécessite donc un smartphone muni d’un appareil photo intégré et d’un accès GSM data), les voyageurs pourront connaître le temps d’attente avant le passage des deux prochains de bus. Cette nouvelle fonctionnalité est dans un premier temps testée sur la ligne 12, l’une des plus importantes du réseau, et sera déployée sur l’ensemble des lignes si les tests sont concluants. Un Flash Code est affiché à chaque point d’arrêt de la ligne 12 entre Haubourdin Le Parc et Marcq Pavé Stratégique, comme on peut le voir tout en bas à droite de la photo d’illustration de cet article.

Même s’il s’agit d’une très bonne initiative de l’exploitant du réseau urbain lillois, il convient tout de même de relativiser l’importance de cette innovation, et ce pour plusieurs raisons que voici.

- Une partie des arrêts de bus sont déjà équipés d’écrans VISTA (VISualisation des Temps d’Attente) qui indiquent en temps réel le temps d’attente pour les deux prochains bus de chaque ligne. Mais seuls les arrêts les plus fréquentés sont équipés, en raison du coût que cela représente. De ce point de vue, le Flash Code sera donc d’un grand intérêt.
- Sur le site web de Transpole, il est déjà possible depuis un moment de consulter en temps réel le temps d’attente pour les deux prochains bus et pour tous les arrêts du réseau. Cette information est donc déjà disponible. L’accès via un Flash Code affiché sur la fiche horaire des arrêts facilitera néanmoins et automatisera l’accès à cette information.
- D’autres réseaux de transport ont déjà mis en place ce type de fonctionnalité depuis un moment. C’est notamment le cas de la RATP à Paris depuis janvier 2010, à Angoulême depuis Septembre 2010, à Strasbourg depuis Avril 2012, à Marseille depuis Novembre 2012, et bien d’autres qu’on ne peut tous citer... Bref, il ne s’agit clairement pas d’une innovation mais d’un simple rattrapage sur le retard que nous avions par rapport à un certain nombre de gros réseaux.

Le déploiement de ce type de technologie est plus facile que d’équiper tous les arrêts en écrans d’information. Dès lors que l’information sur les horaires de passage en temps réel est disponible dans le système d’information de l’exploitant, il suffit de la mettre à disposition sur l’internet pour que les clients y aient accès par leurs propres moyens et avec l’aide d’un réseau construit par les opérateurs de téléphonie mobile. C’est donc en quelque sorte un moyen d’exporter une partie des coûts. La problématique n’est donc plus que de mettre à disposition l’information sur l’internet et accessoirement de développer des applications Android/iOS pour y accéder. Cela permet à l’exploitant de s’affranchir du plus complexe, à savoir la transmission de l’information de son système informatique central vers le terrain. Mais en contrepartie, l’utilisateur qui n’a pas de smartphone et/ou pas d’accès GSM data n’a pas accès au service...

L’Open Data, c’est pour bientôt ?

L’évocation de ce sujet est d’ailleurs une excellente occasion pour nous de regretter que l’agglomération de Lille n’ait toujours pas décidé de publier ses données de transport en OpenData comme l’ont pourtant déjà fait d’autres agglomérations comme Rennes ou Nantes par exemple. L’idée est en fait simple : il s’agit de mettre à la libre disposition de tous (gratuitement) toutes les données brutes du réseau de transport. La cartographie, les horaires théoriques de passage, les horaires en temps réel, la géolocalisation des bus, etc. Ces données brutes une fois mises à disposition, toute la communauté de développement peut alors se mettre à construire des applications diverses faisant usage de ces données : calcul intelligent d’itinéraires, optimisation des déplacements, visualisation des bus en temps réel sur une carte, etc. Pour résumer, ça ne coûte pas grand chose à l’agglomération, mais cela peut lui rapporter beaucoup ! Alors, à Lille, c’est pour quand ?
[Lien vers l'article sur LilleTransport.com]
Que de complications pour prendre le bus maintenant ! Il faut un smartphone, une application et scanner le gribouillis en espèrant que ça marche. Moi j'ai plus simple : une montre, de la patience et des yeux pour lire un horaire qui me dit que le bus passent toutes les 7 à 8 minutes !!

Répondre