Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Vlys
Modérateur
Messages : 516
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 08 juin 2019 11:02

Villeneuve-d’Ascq Pour résoudre les problèmes d’accès à la MEL par le sud, c’est ici que ça se passe!
O. H. | 06/06/2019

Le Schéma directeur des infrastructures de transport (SDIT) est un document qui doit guider les décisions de la Métropole européenne de Lille (MEL) dans les quinze prochaines années, et répondre aux défis de l’engorgement actuel du territoire… Un vaste programme au sein duquel Villeneuve-d’Ascq a un rôle central à jouer.

Les enjeux principaux de ce schéma sont définis en amont, et concernent essentiellement trois points : les transports lourds (trains, tramways) à mettre en œuvre pour mieux circuler dans la MEL ; l’organisation des transports en commun existants (notamment les lignes de bus) ; la desserte de l’aéroport de Lesquin et le problème de l’accès sud de la métropole.

Des questions au cœur desquelles se trouve Villeneuve-d’Ascq, dont les préconisations ont été résumées par Sébastien Costeur, conseiller délégué à la voirie et aux transports, lors du dernier conseil municipal. [...]

Côté sud… comment résorber le grand embouteillage ?

C’est au sud de la métropole que se situe l’enjeu central, pour la MEL, et même au départ de Villeneuve-d’Ascq. Plusieurs projets ont été soumis aux conseils municipaux pour, à la fois désengorger l’autoroute A1 en provenance du Pas-de-Calais, desservir de manière satisfaisante l’aéroport de Lesquin sans oublier les zones d’activités… Plusieurs options de prolongement du métro au-delà des 4 Cantons ont été évoquées, et la préférence des élus villeneuvois semble se porter vers un prolongement du métro vers le CRT et l’aéroport, avec des capacités en stationnement vers le nouveau terminal, permettant de réduire le nombre de bouchons sur l’A1 : « Il serait préférable d’avoir une entrée sur le territoire plus au sud, au-delà même de la gare de Lesquin », néanmoins, « en attendant la mise en place d’infrastructures lourdes, il est nécessaire de trouver des solutions pour relier les Quatre Cantons et la gare de Lesquin ».

Le rail, une solution qui roule ?

L’esprit du SDIT étant de confronter la mise en place de modes des transports en commun lourds aux volontés des élus, la municipalité villeneuvoise en a profité pour redire sa volonté de voir la ligne Ascq-Orchies retrouver sa vocation initiale : « Il faut relancer cette ligne ferroviaire en la prolongeant jusqu’à la ligne 1 du métro, à Pont-de-Bois », assène Sébastien Costeur. « En parallèle, créer un parking relais à Baisieux et renforcer la ligne Tournai-Lille passant par Baisieux permettrait de réduire l’afflux d’automobilistes vers la métropole ». À plus long terme, le conseiller délégué aux transports n’oublie pas le projet de TER renforcé porté par la Région, « qui pourrait se rattacher au métro prolongé ». [...]

Tous les bus ne doivent pas mener Ă  Lille

[...] les élus villeneuvois ont clairement indiqué qu’ils souhaitaient « une amélioration du plan bus actuel. [...] « la trop grande centralité des circuits de bus », c’est-à-dire leur tendance à tous passer par Lille. « On a besoin de dessertes rapides qui traversent Villeneuve et desservent les communes voisines ». Parmi les propositions remontées à l’occasion du débat sur le SDIT : une voie en site propre qui relie les Prés à Leers. Une expérience est menée dans ce sens depuis avril, et un premier bilan doit être dressé en octobre, « mais c’est sûr que ça offre plus de souplesse aux usagers. »

Pouvoir traverser plus rapidement Villeneuve-d’Ascq

Outre cette ligne express, « qui devra être confortée en site propre dans le cadre des travaux d’aménagement du CD 700 », les élus villeneuvois ont demandé une desserte express en bus reliant le boulevard de l’Ouest à Marcq-en-Baroeul, en site propre. « Il y a la place sur le boulevard de l’Ouest, qui est par endroits une vraie autoroute ». Une desserte renforcée de la Haute-Borne, par le biais d’une ligne allant des Quatre-Cantons à la rue des Fusillés est également demandée. Enfin, la municipalité de Villeneuve-d’Ascq attire l’attention de la MEL sur la nécessité d’offrir de vraies solutions de transports en commun sur certains quartiers ou équipements : l’hôpital privé, le futur quartier de la Maillerie notamment… « Nous plaidons pour une meilleure organisation des circuits de bus avec la priorité donnée à des lignes express en site propre », résume Sébastien Costeur qui souhaite un système à deux niveaux : des lignes express permettant de traverser rapidement la ville, reliées à des dessertes de quartiers.

Source : https://www.lavoixdunord.fr/594122/arti ... a-se-passe

Vlys
Modérateur
Messages : 516
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 08 juin 2019 11:03

Lille Tram, téléphérique, métro... les grandes lignes du schéma de transports voté fin juin par la MEL
S. B. Et M. Del. | 07/06/2019

Les élus métropolitains ont arrêté le schéma directeur des infrastructures métropolitain 2020-2035. Ce plan de deux milliards d’euros environ promet d’être le point d’orgue du mandat de Damien Castelain. Une issue inespérée.

Ce que contient le SDIT

Le grand soir des transports métropolitains ? Pas loin. Le schéma arrêté jeudi acte un effort considérable de la MEL : environ 2 milliards d’euros d’investissements d’ici 2035. Et pour ce prix-là, qu’est-ce qu’on a ? Du tramway, pardi.

Image

Sont inscrits une ligne nord-sud, de Wambrechies à Wattignies en passant par Lille, prolongée par deux rameaux, l’un vers Loos et Haubourdin, l’autre vers les gares de Lille ; une ligne Hem-Roubaix-Toucoing ; et le prolongement du Mongy Lille-Roubaix jusqu’à Wattrelos.

À plus long terme, le SDIT prévoit aussi le prolongement de la ligne 1 du métro vers Eurasanté, ainsi qu’un téléphérique entre Fives-Cail et Saint-Sauveur.

Reste un absent, et de taille : le tram Lille-Lesquin, cher au président Castelain, est définitivement passé à la trappe.

La magie retrouvée du consensus

[...] Logique : comme à l’école des fans, tout le monde a gagné. Les versants nord-est (Roubaix-Tourcoing) et nord-ouest (Saint-André, Wambrechies), très mobilisés, auront leur tram. Lille et ses voisines aussi, sans compter que le tracé traversera à la fois les quartiers en rénovation (comme le voulaient le PS) et le centre-ville (comme le voulait EELV).

[...] Le schéma promet d’être adopté à une quasi-unanimité. Ce qui minimise le risque de le voir remis en cause après les municipales de 2020. [...]

Recalé, le tram entre Lille et Lesquin

[...] L’opposition politique au tram (M. Aubry, P. Geenens...) conjuguée aux critiques du préfet liées à la préservation des champs captants avaient porté des premiers coups au tram et au parc d’activités. [...] À la place : une ligne de bus à haut niveau de service.

Source : https://www.lavoixdunord.fr/595456/arti ... e-fin-juin

Avatar du membre
Willem
Messages : 116
Enregistré le : 05 janv. 2012 12:48
Localisation : Lambersart

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Willem » 26 juin 2019 13:51

Bonjour

Ces propositions vont dans la bonne direction mais c'est encore trop frileux Ă  mon gout.

La Mairie de Lille proposait un tramway entre La Madeleine et Lille puis au-delà par le Bd Schumann et l'esplanade pour desservir le futur Palais de Justice et le Champ de Mars rénové. C'était une bonne idée pour requalifier le Bd Schumann en voirie urbaine comme cela fut fait pour le Bd Hoover qui était lui aussi une autoroute urbaine.

A la place on laisse comme c'est pour faire un tramway Lille - Wambrechies dont on peine à deviner où il va passer dans St André tellement l'habitat est dense et l'espace contraint par la Deule et la ligne SNCF.

Les 2 infrastructures Lille - Wattignies et Lille - Haubourdin sont des bonnes idées, prioritaires à mon gout, mais devraient être combinés à un prolongement vers Seclin.

Sur le versant nord-est il y a le prolongement vers Wattrelos du Mongy qui sera à mon avis un serpent de mer comme jadis le tram-train par La Madeleine. La ville va freiner des 4 fers pour ne pas avoir le tramway dans sa rue principale et faire passer la ligne par le Bd Mendes France n'aurait que peu d’intérêt.

Vlys
Modérateur
Messages : 516
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 27 juin 2019 10:51

Il y a 10 jours, Damien Castelain a dévoilé la carte du projet du SDIT qui devrait être voté ce vendredi. La branche vers les gares lilloises contournant par le nord ainsi que le prolongement vers Seclin semblent bien prévus :

Avatar du membre
Willem
Messages : 116
Enregistré le : 05 janv. 2012 12:48
Localisation : Lambersart

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Willem » 28 juin 2019 14:09

Bonjour,

Voici des informations fraîches :
A partir des ces données d'infrastructures pour Lille, j'ai extrapolé une carte des possibles lignes de tramway pour que le maillage soit intéressant :
carte nouvelles lignes tram v2.jpg
carte nouvelles lignes tram v2.jpg (239.74 Kio) Vu 286 fois

Vlys
Modérateur
Messages : 516
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: Schéma Directeur des Infrastructures de Transport (SDIT)

Message non lu par Vlys » 28 juin 2019 18:25

Le SDIT emmène Damien Castelain sur les rails d’une victoire politique
Par Patrick Seghi | Publié le 28/06/2019

En donnant du temps au temps, en ouvrant le débat, en favorisant l’ouverture, en jouant à fond la carte du consensus politique, Damien Castelain s’offre une belle victoire politique... en fin de mandat. « Un moment historique », affirmeront les Verts.

« Nous y sommes. Dans quelques minutes nous voterons ce SDIT (Schéma directeur des infrastructures de transport), résultat de six mois de travail, de dizaines de réunions de concertation… » Dès les premières minutes de ce conseil métropolitain, Damien Castelain, a souhaité déminer « LE » dossier du jour. « Ce schéma est ambitieux, intelligent, exigeant, solide… », sachant que « quand le bébé est beau, il a beaucoup de pères », insistant sur sa volonté d’aboutir à un « vote à l’unanimité », consacrant un changement de méthode qui a donné du temps au temps (six mois supplémentaires). Au point de multiplier les ouvertures (lire par ailleurs), les annonces, y compris celle de la question, jusqu’ici taboue de la gratuité des transports en commun lors des pics de pollution. « Nous devons avoir ce débat ».

Damien Castelain voulait mettre sur les rails un débat consensuel sur la question cruciale des futurs transports en commun (près de deux milliards d’euros investis sur les quinze prochaines années), il y réussira, engrangeant au passage une belle victoire politique, rompant avec l’ambiance délétère des derniers conseils métropolitains. « Le fruit d’une large concertation mais un schéma qui aurait pu être plus ambitieux pour le métro, le transport des marchandises... », livrera le Gidec. « Le fruit d’une intelligence collective mais dont le plus difficile reste à venir avec la mise en oeuvre et le financement », poursuivra MCU. « Des travaux à engager dès le prochain mandat ». « Plutôt un catalogue de solutions sorties comme par magie en fin de mandat », lâchera, isolé, Frédéric Marchand pour LREM, cassant l’ambiance et annonçant son abstention. « Quid de votre investissement sur ce dossier ?», lui répondra Damien Castelain, comblant un vide. C’est de Jérémie Crepel, Verts, que viendra la déclaration qui marquera le conseil. « Un consensus historique autour d’un grand projet. Un consensus historique qui marque plus de justice sociale et environnementale ». Rien de moins. Reste pourtant un caillou dans la chaussure des Verts qui tenteront de l’expulser lors des prochaines élections municipales. « Martine Aubry s’est opposée au passage d’un tramway en centre-ville, nous sommes pour ». Puisque l’on parle de Lille, Jacques Richir, adjoint de Martine Aubry, qualifiera ce SDIT de « formidable coproduction qui a permis un véritable débat en six mois favorisant la pédagogie », usant à ce propos de répétition. « À quand une voie réservée au covoiturage sur l’A1 entre Lille et Seclin ?». Le SDIT sera adopté à l’unanimité, moins deux abstentions, conduisant Damien Castelain vers la consécration.

Source : https://www.lavoixdunord.fr/606078/arti ... -politique
Un premier tram dès 2025 et des transports publics gratuits?
Par M. Del. | Publié le 28/06/2019

Que faut-il retenir du schéma directeur des infrastructures de transport (SDIT) voté ce vendredi ?

[...]

Source : https://www.lavoixdunord.fr/606117/arti ... s-gratuits

RĂ©pondre