TRAMWAY : Projets de futures lignes (dont une vers l'aéroport)

Vlys
Modérateur
Messages : 362
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: TRAMWAY : La MEL projette une ligne vers l'aéroport

Message non lu par Vlys » 07 déc. 2017 22:33

Un tramway dans les quartiers nord, futur axe de la rénovation urbaine?
Charles-Olivier Bourgeot | Publié le 04/12/2017

La ville de Roubaix veut profiter du Nouveau programme de rénovation urbaine (NPRU) pour créer une ligne de tramway entre Eurotéléport et la gare de Tourcoing. Ce projet dépend néanmoins d’un engagement de la Métropole européenne de Lille.

L’ambition de créer une ligne de tramway entre Roubaix et Tourcoing, en passant par Wattrelos, n’est pas nouvelle. Elle a été officiellement affichée en 2016 lors d’un conseil municipal commun. La marche urbaine dans les quartiers du Cul-de-Four et de l’Alma, organisée ce samedi, a été l’occasion de la rappeler. Il s’agirait à Roubaix de faire passer un tram par les très denses quartiers nord, ainsi que celui de la Mousserie à Wattrelos.

La requalification de la rue de Tourcoing, un axe dangereux qui sépare le Cul-de-Four et l’Alma jusqu’à la Fosse-aux-Chênes est envisagée dans le cadre du Nouveau programme de rénovation urbaine. La ville entend s’appuyer sur cette rénovation ambitieuse pour permettre la création d’une nouvelle ligne. [...]

L’idée défendue par la ville serait un tracé reliant Eurotéléport à la gare de Tourcoing par des axes suffisamment larges pour accueillir le tram. [...]

Source : http://www.lavoixdunord.fr/278601/artic ... on-urbaine

Vlys
Modérateur
Messages : 362
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: TRAMWAY : Projets de futures lignes (dont une vers l'aéroport)

Message non lu par Vlys » 20 juin 2018 19:08

MagicOBus a écrit :
22 mai 2018 20:38
La voix du nord a écrit :
Un tram pour relier Lille et l’aéroport de Lesquin pour 2023
De Carine Bausière Et Olivier Hennion | 22/05/2018

Lors des deuxièmes assises de la mobilité de la MEL, ce mardi matin à Villeneuve-d’Ascq, Damien Castelain a dévoilé les grands axes de la politique des déplacements métropolitains. Au premier rang desquels le tramway, qui reliera en 2023 (au plus tôt), le centre de Lille à l’aéroport de Lesquin.

– Quelles seront les caractéristiques du tramway Lille-Lesquin ?

« Nous avons déjà plusieurs certitudes : la desserte de l’aéroport et du futur projet Lille Aéroparc est non négociable et il s’agira d’une liaison rapide qui mettra l’aéroport à quinze minutes du centre de Lille. Cette ligne n’est donc pas prioritairement une desserte locale des communes traversées. C’est un choix structurant pour le sud de la métropole qui pourra être relié, à terme, avec le réseau express grand Lille entre la métropole et le bassin minier. »

– À quelle échéance le tram Lille-Lesquin pourrait-il voir le jour ? Et à quel prix ?

« Nous espérons une mise en service en 2023 si tout va bien. Il faut comprendre qu’en termes réglementaires d’études, d’acquisitions et de travaux, nous sommes sur un dossier extrêmement complexe. Les derniers chiffrages évoquaient 350 millions d’euros pour un projet qui implique la MEL, la Région et l’Europe. »]Un tram pour relier Lille et l’aéroport de Lesquin pour 2023

Lors des deuxièmes assises de la mobilité de la MEL, ce mardi matin à Villeneuve-d’Ascq, Damien Castelain a dévoilé les grands axes de la politique des déplacements métropolitains. Au premier rang desquels le tramway, qui reliera en 2023 (au plus tôt), le centre de Lille à l’aéroport de Lesquin.

– Quelles seront les caractéristiques du tramway Lille-Lesquin ?

« Nous avons déjà plusieurs certitudes : la desserte de l’aéroport et du futur projet Lille Aéroparc est non négociable et il s’agira d’une liaison rapide qui mettra l’aéroport à quinze minutes du centre de Lille. Cette ligne n’est donc pas prioritairement une desserte locale des communes traversées. C’est un choix structurant pour le sud de la métropole qui pourra être relié, à terme, avec le réseau express grand Lille entre la métropole et le bassin minier. »

– À quelle échéance le tram Lille-Lesquin pourrait-il voir le jour ? Et à quel prix ?

« Nous espérons une mise en service en 2023 si tout va bien. Il faut comprendre qu’en termes réglementaires d’études, d’acquisitions et de travaux, nous sommes sur un dossier extrêmement complexe. Les derniers chiffrages évoquaient 350 millions d’euros pour un projet qui implique la MEL, la Région et l’Europe. »
Source : http://lavdn.lavoixdunord.fr/381457/art ... -pour-2023

Vlys
Modérateur
Messages : 362
Enregistré le : 08 oct. 2011 12:01
Contact :

Re: TRAMWAY : Projets de futures lignes (dont une vers l'aéroport)

Message non lu par Vlys » 20 juin 2018 19:10

Le tram Lille-Lesquin reste à quai et fait voler en éclats le consensus à la MEL
Sébastien Bergès | 19/06/2018 20h00

La Métropole européenne de Lille devait mettre sur des rails, vendredi, le projet de tramway reliant Lille à l’aéroport. Mais la délibération a été retirée, faute de consensus. Un camouflet pour le président Castelain, qui a fait de ce dossier l’un des marqueurs de son mandat.

D’une pierre deux coups. Un coup d’arrêt, et un coup dur. Le premier a été porté, vendredi, au projet de tram Lille-Lesquin. La délibération 18C0205, qui mettait le projet sur les rails, n’est jamais arrivée sur les tables du conseil de la MEL. Deux jours plus tôt, une réunion d’élus, présidents de groupes politiques et maires concernés par le tracé, a scellé son sort. [...]

Source : www.lavoixdunord.fr/400203/article/2018 ... sus-la-mel
Damien Castelain après le coup de frein sur le tram: «Il faut arrêter de ne rien faire»
S. B. | 19/06/2018

Confronté à un tir de barrage sur le tram Lille-Lesquin, le président de la MEL plaide une « incompréhension » avec les élus locaux, et se donne « six mois pour convaincre » de la priorité de la ligne : « Il n’y a aucune alternative. »

« J’ai été victime de mon impatience », confesse Damien Castelain. Le président de la MEL en convient : il souhaitait aller vite. « Je voulais gagner six mois. En saisissant la CNDP maintenant, on pouvait avoir ses résultats mi-2019, en même temps que le schéma directeur des transports publics. Là, on va perdre six mois à un an, et c’est une déception. » [...]

Source : http://www.lavoixdunord.fr/400209/artic ... de-ne-rien

Répondre