Accueil du site - Phototheque - Vidéotheque - Réseau 2016 - Histoire des TC - Mises à jour - Actualité - Liens - Contact


 Index du forum » Actualité générale des TCs de la Métropole Européenne de Lille » Le forum LilleTransport.com / l'avenir du réseau de Lille - Roubaix - Tourcoing



Poster un nouveau sujetRépondre au sujet SNCF : Gare de Tourcoing

Message Message posté le : 03 Sep 2015 17:18 
Avatar de l’utilisateur

07 Oct 2011 19:15

Messages : 578

Profil Hors ligne

http://www.nordeclair.fr/info-locale/la-sncf-annonce-l-arrivee-de-ouigo-a-tourcoing-ia51b0n850565

avec la 8644 ou 10244 je vis le bonheur


Message Message posté le : 07 Nov 2015 19:22 
Avatar de l’utilisateur

07 Oct 2011 17:04

Messages : 2539

Localisation : Comines

Profil Hors ligne

Des Ouigos, des Flixbus et pas de mode lourd pour la gare de Tourcoing ! :/

Les TCs de Lille-Métropole : http://www.translille.com - AMITRAM : http://www.amitram.asso.fr - Autobus Passion : http://www.autobuspassion.com


Message Message posté le : 13 Nov 2015 23:29 
Avatar de l’utilisateur

07 Oct 2011 19:15

Messages : 578

Profil Hors ligne

Citation:
Info locale > Tourcoing et autour de Tourcoing > Tourcoing
La gare de Tourcoing rénovée pour l’arrivée des Ouigo
PUBLIÉ LE 13/11/2015
Anne Courtel

GOOGLE+
Le journal du jour à partir de 0,49 €
Le 13 décembre, le premier train Ouigo partira de la gare de Tourcoing. Départ prévu à 11 h 26 pour Rennes via Roissy ou Le Mans. Depuis plusieurs semaines, la gare, classée monument historique, se prépare à accueillir les premiers Ouigo de la région et… des milliers de voyageurs.

Les premiers trains Ouigo circuleront à partir du 13 decembre. Photo Hubert Van Maele

VDN
Imprimer- A +
A lire
Des TGV à 10 euros à Tourcoing.
Ouigo va-t-il donner un coup de jeune à la gare
L'annonce de l'arrivée des Ouigo
1. L’embarquement
Dans le hall de la gare de Tourcoing, rien n’indique que bientôt une nouvelle race de trains va arriver. Une partie de la salle est encore masquée par des bâches. Pourtant à partir du 13 décembre, les trains Ouigo, les navettes « low cost » de la SNCF, vont relier Tourcoing à Lyon, Rennes ou Nantes trois fois par jour. « Nous avons démonté les structures qui abritaient une salle d’attente pour gagner de l’espace. Nous avons toutefois fait attention aux moulures puisque la gare est classée monument historique », précise Laurence Loor, directrice des projets Ouigo de Tourcoing. Le contrôle des billets Ouigo se fera avant la montée dans le train. Il est donc nécessaire de se présenter une demi-heure avant et… de patienter un peu. « Nous nous attendons à accueillir un grand volume de voyageurs. Et il ne faut pas ce nouvel afflux perturbe les voyageurs habituels des TGV et TER. D’autre part, il fallait aménager le hall pour que ce soit une zone d’attente et d’accueil avant l’embarquement sur le quai », justifie Eric Leboube, directeur des gares de Nord - Pas-de-Calais. Deux nouveaux accès aux quais ont été ouverts.
2. L’accès aux quais
Les Ouigo n’accosteront qu’au quai 1. Des marquises en matériau modulaire vont être installées pour abriter les voyageurs de la pluie et du vent en attendant l’embarquement. « Le but est de disperser au maximum les voyageurs le long en fonction de leur voiture, c’est aussi une question de sécurité. L’embarquement doit durer entre cinq et quinze minutes », précise Eric Laboube.
Le quai tourquennois mesure 400 mètres et la rame Ouigo fait 375 mètres. Sur le quai, les toilettes ont été rénovées et seront ouvertes… « Actuellement elles ne sont mises en service lorsque des centaines de pèlerins partent pour Lourdes. » A noter que l’accès WC sera payant. « Vingt centimes d’euros. C’est purement symbolique. C’est pour éviter les dégradations », insistent les responsables de la SNCF.
3. Les services
Le magnifique buffet de la gare ne va pas renaître. « Pour l’instant, nous n’avons pas vocation à le rouvrir. Si on a du flux et que l’on trouve un exploitant, pourquoi pas. Mais pour l’instant nous avons opté pour une autre formule », annonce Bernard Nicolas de Gares et Connexions. La SNCF va proposer le concept de chariot éphémère : un stand ambulant qui pourra être loué par une entreprise pour vendre ses produits. Est visée la vente de fruits, snacks et autres boissons. « Cela n’existe pas ailleurs. Cela peut permettre à une entreprise de venir vendre des en-cas deux heures par jour, aux horaires des Ouigo. » Deux distributeurs de boissons et friandises seront également installés. En revanche, aucune vente de presse n’est prévue. Elle existait il y a quelques années.
Le stationnement sera-t-il un problème?
Photo Hubert Van Maele
Un jour sans Ouigo à la gare de Tourcoing. Il est 9 heures il n’y a plus de places sur le parking de la gare. Quelques voitures ont même échoué sur les arrêts de taxi. Quelque six cents voyageurs sont enregistrés quotidiennement sur les quais tourquennois. Voyageurs TGV pour Paris, TER pour Lille ou SNCB pour la Belgique.
A partir du 13 décembre, ils devraient être plus d’un millier à fouler le hall de gare. La SNCF espère qu’ils viendront surtout en métro (non connecté à la gare, une signalétique doit être installée pour parcourir les quelques centaines de mètres) ou en bus. Mais comme dans toutes les gares, ils devraient être nombreux à venir en voiture (d’autant que le premier train partira à 8 h 29 et qu’il est nécessaire d’arriver une demi-heure avant). Mais où vont-ils se stationner, d’autant que la SNCF prévoit de transformer certaines places de parking en dépose-minute ? « Nous avons alerté la ville sur les conséquences pour la circulation », affirme la SNCF. Une réflexion est en cours et devrait être liée à l’aménagement de la place Sémard... qui n’est pas prévu dans l’immédiat.
Une des orientations serait d’orienter les véhicules vers... le parking Saint-Christophe. Si le prix est attractif (3,80 € la journée), les voyageurs accepteront-ils de descendre l’avenue Gustave-Dron avec enfants et bagages pour rallier la gare ?
En chiffres
1 260 voyageurs. C’est la capacité des Ouigo. Selon la SNCF, les trains sont remplis à 90 % et la gare de départ accueille un large pourcentage de ces voyageurs. Tourcoing est la seule gare pour la région et la Belgique. « Il est très clair qu’il y aura plus de montées ici qu’à la gare de Haute-Picardie. On attend beaucoup de monde du Nord et de la Belgique limitrophe. À Beauvais, on constate ainsi que des voyageurs viennent parfois de loin pour prendre le Ouigo », souligne Emmanuel Ponthier, directeur commercial et marketing des TGV Nord.
Une heure. C’est le temps moyen en gare de Tourcoing entre l’arrivée d’un Ouigo et son départ vers une autre destination. « C’est cette vitesse de rotation qui nous permet d’offrir des prix bas. Parfois, les voyageurs arrivent et ceux qui partent sont déjà en gare. C’est une logique de séquence », explique M. Ponthier. Pendant ce temps, le train est nettoyé.
Six navettes par jour. Trois Ouigo arriveront et trois repartiront de la gare de Tourcoing par jour. Un à destination de Lyon, un vers Rennes et un pour Nantes. Dans le même temps, le nombre de TGV au départ de Lille pour ces destinations a été réduit.
600 000 €. C’est le budget déployé par la SNCF pour adapter la gare de Tourcoing aux Ouigo. « Les installations ne se termineront pas le 13 décembre. Nous adapterons ensuite en fonction des besoins. Rien n’est figé », explique Bernard Nicolas, de Gare et Connexions.
5 €. C’est le prix unique pour les enfants de moins de 12 ans. « Cela donne une atmosphère particulière à ces trains où il y a toujours beaucoup d’enfants. » Un quart des places vendues coûtera moins de 25 €. « Le prix plancher est de 10 €. » La réservation se fait uniquement par Internet. Ouverture des réservations mardi 17 novembre.

avec la 8644 ou 10244 je vis le bonheur


Message Message posté le : 27 Mar 2016 17:13 
08 Oct 2011 12:01

Messages : 329

Profil Hors ligne

Citation:
Plus de trains belges feront escale en gare de Tourcoing
Publié le 23/03/2016 par Anne Courtel

Il va peut-être un jour falloir pousser les rails de la gare de Tourcoing. Après les TGV low cost, une trentaine de trains reliant Lille à Courtrai vont y faire escale à partir de septembre. Mais pour cela, le monument historique mérite une rénovation et des aménagements.

1. Les trains belges s’arrêteront à Tourcoing

À partir de septembre, trente-quatre navettes franco-belges feront escale en gare de Tourcoing par semaine, davantage la semaine que le week-end. Cela complétera les dix liaisons Tourcoing-Courtrai quotidiennes. Jusqu’ici le trajet Lille-Courtrai était considéré comme international. En s’arrêtant cité Broutteux, ces liaisons sont désormais régionales. Il faut donc que la Région mette la main à la poche : 300 000 € seront inscrits au budget. [...]
Autre avantage : l’escale de nouveaux trains à Tourcoing permettra de renforcer la liaison ferroviaire entre Lille et Tourcoing. À noter que, selon le vice-président aux transports, cet arrêt en gare de Tourcoing ne rallongera pas le temps de parcours (40 minutes) pour relier la capitale de Flandre à la ville belge.

2. Vers un aménagement de la gare ?

L’arrivée des TGV Ouigo à Tourcoing mi-décembre a multiplié l’affluence dans une gare de Tourcoing qui n’en avait pas l’habitude. Des files d’attente se sont formées jusque sur le parvis et l’intérieur de la gare est encore spartiate. Cela a surpris les voyageurs habitués aux équipements des gares lilloises.
La SNCF a fait quelques aménagements provisoires mais le maire comme l’opposition estiment que ce n’est plus suffisant. « Il faut maintenant rénover cette gare classée monument historique et qui s’était, ces dernières décennies, endormie. [...]

3. Tourcoing, centre de surveillance des gares ?

Gérald Darmanin a également une autre idée pour l’étage de la gare. Il propose d’accueillir le centre de supervision urbaine, dédié aux transports urbains et aux gares, mis en place par la Métropole européenne de Lille. « Nous serons l’une des villes candidates pour héberger cet équipement. [...]

Lifting en vue place Sémard

[...] Les arrêts de bus disséminés tout autour de la place vont être rassemblés en un seul point. Le maire Gérald Darmanin souhaite également que les bus qui assurent des liaisons entre Tourcoing et d’autres villes en France comme Paris (à l’exemple de Flixbus) se stationnent sur la place Sémard et non plus boulevard Allende en centre-ville. « Cela formera une sorte de pôle d’échanges, faute d’avoir la gare routière à cet endroit », souligne l’élu.
D’ici l’été, le maire annonce également la création de cinquante places de stationnement supplémentaires, « pourquoi pas en zone bleue ». [...] Actuellement, le manque de places de parking crée de l’anarchie à chaque arrivée de Ouigo.
Enfin l’avenue Lefrançois, propriété du Département, devrait être rénovée pour faciliter le cheminement des voyageurs vers la station de métro de la place Sébastopol.

Une station de métro Gare de Tourcoing ?

Actuellement, les voyageurs Ouigo qui prennent le métro savent-ils qu’il faut descendre à la station Sébastopol pour rejoindre la gare ? Pas sûr, visiblement, certains optent pour Tourcoing-centre. Gérald Darmanin va proposer à la Métropole européenne de Lille de changer la dénomination de la station, qui a pour nom de baptême le nom de la place où elle se situe. [...]

Source : http://www.nordeclair.fr/info-locale/plus-de-trains-belges-feront-escale-en-gare-de-tourcoing-ia51b12892n1073383

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet



 Index du forum » Actualité générale des TCs de la Métropole Européenne de Lille » Le forum LilleTransport.com / l'avenir du réseau de Lille - Roubaix - Tourcoing


Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité. Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité Statistiques : 4 messages
cron

Trans'Lille, les TC de Lille-Métropole © 2003 - 2016 | Forum basé sur PHPBB : www.phpbb-fr.com